Gand, une ville grandiose qui sans cesse se réinvente

Cité médiévale harmonieusement préservée et continuellement restaurée, Gand est aussi une universitaire à l'esprit brillant, ouverte au monde et bienveillante où se promener, flâner et se cultiver jour après jour... Ville à taille humaine (250.000 habitants) presqu'entièrement piétonne, elle exsude une joyeuse bonhommie, un parfum de créativité unique dans un écrin charmant de contes de fées. Pour ne rien perdre de ses innombrables trésors, mieux vaut s'y aventurer muni d'un guide comme celui de notre confrère écossais Derek Blyth qui sillonne la Belgique depuis 20 ans, soucieux d'éviter  les "attrape-touristes":  "Gand, Surprises 500 coups de cœur" est sorti en français aux éditions Mardaga. 

Nouveau Bar/resto accolé au Vooruit © JJ Serol

Nouveau Bar/resto accolé au Vooruit © JJ Serol

Avec son château des Comtes (Gravenstein), le quai aux Herbes (Graslei) et au Blé (Korenlei), sa cathédrale Saint-Bavon, son beffroi et son béguinage; les amoureux de vieilles pierres depuis toujours s'y régalent. Traversée par la Lys, pourvue de canaux et de ponts que l'on parcourt en calèches romantiques, Gand n'a rien à envier à Bruges, ni à ses autres rivales de Flandres. C'est la ville de Charles Quint et du retable des frères Van Eyck (l'adoration de l'agneau mystique, 1432) mais aussi de l'une des plus célèbres université du pays et du Vooruit, mythique salle de concert. Autant vous l'avouer illico, ma famille paternelle fait partie de ces grands bourgeois francophiles qui ont apporté leur petite pierre à l'histoire de la ville. C'est donc très jeune que mon père m'en a conté les trésors par le détail. Et à 9 ans, c'est sur la ville de Gand que j'ai fait devant mes petites camarades de classe ma première élocution. Depuis jamais, je ne me lasse d'y retourner, explorant les nouveaux restaurants et boutiques, faisant mes provisions de la célèbre et inimitable moutarde Tierentyn (une mixture plus foncée que d'ordinaire dont on relève les plats —depuis 1818— d'une simple larmichette, Groentenmarkt 3)... A chaque visite, nous découvrons de nouvelles adresses, des lieux restaurés ou réaménagés. Tout évolue dans une belle dynamique, et nombreux sont les jeunes, les familles, artisans ou entreprenneurs créatifs qui réinventent le commerce et se réapproprie le merveilleux patrimoine qui s'étend à leur pied. 

Voici quelques exemples "coups de cœurs" recueillis par Derek, (re)découverts et joyeusement "approuvés" par nous aussi! Comment ne pas être séduits... Concerts, shopping, balades culturelles... Il y en a pour tous les goûts... Alors n'oubliez pas d'empocher ce précieux recueil qui compte pas moins de 500 adresses surprenantes dont l'intérêt a été vérifié et confirmé par un groupe de blogueurs flamands rompus aux enquêtes de terrain.

-WASBAR : une wasserette (ou laverie automatique) créée par Yuri et Dries, deux jeunes qui se sont associés aux marques Ecover (pour les produits écologiques) et Electrolux (pour les machines) pour réinventer ce lieu et le rendre convivial. Wii gratuit, bar, cafés aux 100 parfums et boissons à gogo... Fini le temps où on se barre le temps que ça tourne ou que l'on attend tristement devant sa machine comme des vaches regardant passer les trains. Maintenant, ça lunch, ça brunch, ça discute, ça drague jusqu'à l'heure de l'apéro car le lieu est beau, chaleureux, on s'y sent bien et on boit des latté et cappuccini avec de légers relents d'adoucissants... complètement hilares! Nederkouter 109.

-PIET... Moodshop... : Une ancienne épicerie/herboristerie transformée en écrin pour objets insolites et design de décoration surtout... mais pas seulement. On y trouve les créations originales d'une infinité de jeunes designers belges et étrangers, connus ou débutants. Sint-Pieternieuwstraat 94.

-Van Hecke F. : Chocolaterie depuis 4 générations de passionnés vertueux, préférant la qualité à la quantité. Sans compromission, ici, on fabrique 60 sortes de pralines, une foule de macarons, de ganaches, gâteaux et viennoiseries. Associé à  une jeune entreprenneur qi a lancé sa gamme de thé, on y a même relevé le défi de fabriquer certaines pralines et chocolats parfumés aux arômes de thé... On a goûté ici et là, tout est délicieux. Koestraat 42.

-McGregor: Cette enseigne venue de NYC bien connue de tous a investi depuis 8 ans une ancienne chapelle de la guilde des tisserands. C'est superbe et surprenant... Un petit tour s'impose. Kortedagsteeg 12.

3 Guides à gagner en participant à notre Concours MARDAGA 3X4: suivez ce lien pour participer.