Népal: Quelques sacs de riz pour sauver des vies

Durbar Square, juste après le seisme. ©DR (from the web))

Durbar Square, juste après le seisme. ©DR (from the web))

Depuis le grand séisme du 25 avril, au Népal c'est tout un pays qui s'est effondré. De Katmandou, la capitale, aux camps de base dans les plus hauts monts de l'Himalaya, les dégâts patrimoniaux et les pertes en vies humaines sont indescriptibles. Le printemps est aussi la haute saison du tourisme, première et quasiment unique source de devises pour ce pays parmi les plus pauvres de la planète. Du coup, nous y avions des amis épars, présents juste à ce moment, juste avant aussi, mais tous aujourd'hui en état de choc. Il y a un sentiment terrible de gratitude mais aussi de culpabilité aussi pour tous ces amis "occidentaux" qui ont été les premiers a être secourus et sont pour la majeure partie rentrés sains et saufs. Du moins, pour nos amis...

Il y avait Daniel Zanin qui rentrait juste d'y avoir marché avec un groupe. Il y avait Manu, une grande sportive, également rentrée quelques jours avant que la terre ne tremble. Et il y a eu Ivan et Michèle qui étaient partis découvrir un pays avec un magnifique petit TO culturel local nommé "Asian Heritage". Michèle dirige l'un des groupe de Taiji de la petite ville de Pepingen, en Flandre où elle habite. Mais elle pratique aussi chaque semaine dans le nôtre à Uccle (Bruxelles). Nous la savions là-bas et il y a eu un silence, une attente... Enfin, elle est revenue saine et sauve. Mais quand elle nous est enfin apparue au cours, sa locution était saccadée, émue au-delà de l'explicable, elle était là occupée à visiter le plus beau temple de Durbar Square, cet ancien palais royal, patrimoine de l'UNESCO... Elle a tout vu et survécu. Grâce à des gens formidables auxquels il était impossible de ne pas rendre hommage. Tout son village s'est d'ailleurs immédiatement mobilisé, a ouvert un compte bancaire. Les premiers dons sont partis... Mais il reste tant à faire. 

Ci-après le témoignage de Michèle, espérons qu'il sera entendu!

Le beau voyage au Nepal d’Ivan et Michelle Bekaert-Cornelis de Pepingen se changea en cauchemar le 25 avril à 11h56 :

« Quand nous descendions les marches menant au grand temple de Durbar Square à Katmandou, nous avons entendu un grondement puissant en provenance des profondeurs de la terre, puis le sol a bougé sous nos pieds et nous nous sommes encourus. Derrière nous, le temple s’est effondré, ensevelissant une centaine de touristes et pèlerins. Bhim, notre guide, nous conduisit à un endroit "sécure", où survint la deuxième secousse et ensuite, vers le stade de foot, où nous étions en sécurité.

Bhim fait partie de « Asian Heritage », crée par Nilam BASTOLA, qui dirige également le bureau de tourisme qui organisa notre voyage.

24 heures sur 24, malgré leurs soucis – maisons détruites et famille disparue – ces gens nous ont aidé pendant les 2 jours où nous avons dormi à la belle étoile et ont réussi à nous faire rapatrier sains et saufs.

Maintenant c’est à nous de les remercier !

« Asian Heritage Foundation » a été créé en 2008, son but est d’aider la population locale, e.a. du village natal de Nilam, Necho. 

Nilam est un « Foster-parents-kid » (plan international) de parents-Plan Hollandais, qui veut créer des opportunités de mieux-être pour ses concitoyens.

Avec nos roupies restantes, ils ont immédiatement acheté du riz et l’ont acheminé vers les montagnes, pour soulager les villages peu accessibles aux organisations internationales (voir les photos sur Facebook ou sur le site de la fondation : www.ahfnepal.org »

Aidez-les en versant vos dons sur le compte spécialement créé à leur attention par le club de Taiji de Michèle

 

       Vrije Tai-Ji Beweging Pepingen

Hollestraat 4, 1670 Pepingen 
Tél. 02 / 356.10.27 
Courriel: michellebekaert@hotmail.com

Site Web: http://taiji.comli.com/

       BE49 7360 1226 1571

       Mention: Asian Heritage Foudation Nepal- Don

10€ : c’est un sac de riz   

Il y a encore tant à faire....

Avec nos remerciements et respect à Bhim, Nilam, Saroj et le fantastique équipe de « Asian Heritage Foundation Nepal
— Michelle Bekaert-Cornelis