Pour 3 semaines (en Asie)

Préparer son sac est un Art qui s’acquiert au fil des ans.

Un art d’autant plus vital que toutes les compagnies aériennes sont aujourd’hui devenues extrêmement restrictives et tatillonnes. Si « à l’aller » la plupart s’en sortent, « au retour » certains dégustent ! En moyenne 30 euros par kilo dépassé à payer cash à l’enregistrement des bagages, ça peut vite faire très mal. Surtout si comme nous, vous aimez ramener quelques souvenirs et beaux objets. Car il n’est plus question d’aller s’enfermer dans les toilettes pour transvaser dare-dare le surplus du sac à dos dans votre bagage à main… De toute façon, ces encombrants auront vite faits de vous rendre la vie impossible, de vous casser le dos et de provoquer des embrouilles avec les hôtesses à l’embarquement sans oublier les autres passagers. Lisez donc bien les informations sur le poids des bagages généralement inscrit sur votre billet de  réservation ou sur sur le site Internet de votre compagnie aérienne dans la section «baggage allowance ».

Pour faire court, on élimine le superflu, on pense à notre planète et on minimalise! Même les endroits reculés dans le temps et l’espace connaissent et vendent les 1001 petites choses que vous pourriez avoir oublié : brosses à dent, dosettes de shampoing-après shampoing 3-en-1, des piles AA, des cartes de téléphone portables prépayées et bien sûr, des bouteilles d’eau potable !

Nous emportons chacun 1 sac à dos, type Trekking léger.

-Sac à dos Travelpack Eagle Crek  « Rincon Vita »

1004_c_z.jpg

Après avoir testé le mien 5 ans (je l’adore!), nous venons d’acquérir pour JJ un second sac Eagle Creek Modèle Rincon Vita. 

Taille idéale pour les voyages de toutes longueurs, sauf peut-être si vous vous attaquez à l’ascension de l’Everest, il vous faudra sans doute un sac plus technique.

Nous aimons qu’il soit muni d’un « daypack » (sac à dos pour la journée où fourrer son gilet, son guide, bouteille d’eau et spray anti-moustique…). Quand vous voyagez en avion ou entre deux destinations, il se zippe avec une tirette et 4 locks sur le grand pour ne former plus qu’un. Ce qui nous permet de ne garder sur nous que nos sacs photos dans les lesquels nous fourrons papiers, passeport, guide et livres...

La version 2012/13 est encore  améliorée car le grand sac a rétréci sa partie supérieure pour agrandir sa partie inférieure : mieux conçu donc pour les Messieurs (surtout si grands pieds /grandes chaussures ! Et le cas échéant, cela permet d’y mettre le sac à linge sale).

-La trousse de toilette :

On évite les liquides, les trucs encombrants, cassants et polluants.

Pour « ELLE » et de « LUI »

- Clean Bio Soap de Care Plus : un savon biologique multifonction !

_MG_1675.JPG

Pour laver le corps, les cheveux, son linge et même faire la vaisselle (pour les campeurs / trekkeurs). On a trouvé et abondamment testé ce « Clean Bio Soap » (lave tout dans tout type d’eau) de CarePlus. Avec un petit bidon de 100 ml transparent (nouveau packaging) (120 gr/ 12 cm de haut) : on tient facile 1 mois en prenant 2 douches/jour et en lavant au fur et à mesure tous les vêtements qui en ont besoin. Donc si vous êtes en couple et ne partez que 15 jours, 1 flacon pour deux, c’est amplement suffisant !

 

- Dans sa trousse à « ELLE » :

Toujours plus grande mais 'articles à USAGE COMMUN' 

  • 1 pain d’Alun en guise de Déo : sauf si vous le jetez sur de la brique ou du marbre, c’est incassable, écolo, efficace, sans odeur parasite, et surtout, ça ne coule pas.
  • 1 lime à ongle en métal 
  • 1 coupe-ongle (que l’on n’oubliera pas au retour dans son bagage à main !)
  • 1 pince à épiler (pas seulement pour se faire une beauté, très utile si écharde)
  • 1 petit miroir incassable 
  • 15aine cotons-tiges
  • ½ tube de coton à démaquiller (pour se décrasser le visage à l’aide d’une lotion et désinfecter les bobos)
  • 1 dentifrice
  • des boules Quies (pour les nuits  ou voisins bruyants )

Toujours dans sa trousse à « ELLE » mais rien que pour elle :

  • 1 gant de toilette
  • 1 savon de beauté très doux special visage (dans sa petite boite)
  • 1 brosses à dents
  • 1 brosse à cheveux (petit format), 
  • 1 petit flacon 100 ml de lotion visage type Clinique (leur plastique est incassable et ne coule jamais)
  • 1 tube d’une bonne crème de jour / nuit (plutôt nuit ; celle de jour sera surtout votre crème anti-UV)

PS : Exceptionnellement, je me suis offerte aussi 1 Huile à raser (Flacon rose pour les filles) SOMERSETS avec mon petit rasoir jetable. (photo ci-dessous)  

- Dans sa trousse à « LUI » :

somersets1705.jpg
  • 1 rasoir / 2-3 bonnes lames
  • 1 Huile à raser SOMERSETS Extra Sensitive : grand comme un gros suppositoire, ce mini bidon de 12 ml (6 cm de haut et juste quelques grammes) est archi efficace, 100%  naturel (voire bio) et fait des merveilles pendant de longues semaines…

  • 1 peigne
  • 1 brosse à dents
  • 1 crème soin visage / crème après-rasage hydratant

-La Trousse médicale & 1ères Urgences

Autant vous l’avouer tout de suite, quand on était jeune, en bonne santé, fauchés mais élèves attentifs à toutes les recommandations des médicaments, soins et vaccins, nous nous ruinions à suivre à la lettre tout ce que vous trouverez indiqué sur les listes de l’OMS, Institut Pasteur, Guide de voyageurs ou suggestions des meilleurs fabricants. 

Aujourd’hui émancipés de nombre d’influence extérieure, nous nous basons sur le bon sens et notre propre expérience.

-Finies les assurances voyages coûteuses ! Celles incluses par notre couverture mutuelle et des billets d’avion achetés avec une carte American Express, nous conviennent autant qu’une Europe Assistance. Cette dernière étant très bien aussi. (Cet avis que nous partageons n’engage que nous. Nous déclinons toutes responsabilités en cas de bobos résultant d’une mauvaise interprétation de nos conseils)

-Finies aussi les Assurances-Annulations sur les billets d’avion. Non pas que notre santé s’améliore en vieillissant mais, au moins, on est motivé à fond ! Si on ne part pas, on perd tout… (Pensées positives !)

-Enfin, fini de se ruiner en vaccins (sauf obligatoires) et encore plus, dans une trousse de 1ers soins coûteuses. Exit les antibiotiques à large spectre (si besoin, on va trouver un docteur local qui vous en fournira un mieux adapté) ; chaque année, soit je les offrais sur place aux familles pauvres, soit je finissais par les rapporter au pharmacien, périmés.

Fini aussi la dictature du Lariam et autres Malarone. Le Paludisme n'est endémique que de zones extrêmement précises et ne correspondent quasi jamais à celles visitées par les touristes (du moins en Asie). Ces anti-palu vous détruisent le foie, détraquent le système immunitaire et sont loin d’être sans effets secondaires. En appliquant les règles élémentaires de prudence, vous resterez en bonne santé.

Dans la TROUSSE DE SOINS, on se contente :

-1 spray « Insect Ecran » 75 ml

_MG_1681.JPG

Contre tiques, puces & moustiques, soit une protection efficace contre les piqûres de ces derniers, ces méchants vecteurs du paludisme, de la dengue, du chikungunya, de l'infection par le virus West Nile, de la fièvre jaune, etc. Son grand avantage : il est composé de 25% d’Icaridine (KBR3023), ingrédient sans odeur aussi efficace que le Deet recommandé partout mais, ultra nocif (bousille notamment tout ce qui est en plastique). En plus, c’est un produit des Laboratoires Cooper qui comme son nom ne l’indique pas est Français ! A l’aube et au couchant, on s'enduit les parties du corps exposées de spray INSECT ECRAN « special tropiques » et ça suffit largement. 

1 Spray « Coup de Soleil » Puressentiel (Aroma Thera) aux 8 huiles essentielles. Ca sent bon, s’utilise sur le corps et le visage, sert autant d’après-soleil que de remèdes aux coups de soleil.  75ml.

Puressentiel

1 Gel aux 33 huiles essentielles Bobos 'bosses pocket' (Mini tube ou version large si vous êtes genre Miss Catastrophe) aussi de Puressentiel (Aroma Thera). Un petit remède Miracle qui nettoie, assainit, soulage les bleus, égratignures, piqûres d’insectes et stimule la régénération cellulaire. (Pour celles qui ne connaissent pas ; idéal en ville aussi et pour les enfants).

_MG_1693.JPG

1 Beurre de cacao pour les lèvres sensibles. J'aurais du en choisir avec UV mais j'ai craqué pour un simple soin hydratant Bio aux huiles essentielles d'Immortelles et parfum de fleur d'oranger qui sent délicieusement bon (et m'a parfaitement suffit). 

1 petite boite (40 comprimés) de 500 mg de Paracétamol type Doliprane/Dafalgan: fièvres, douleurs, états fébriles.

- 1 petite bouteille de désinfectant Hexomedine transdermique (1,5 mg/ml – solution de 45 ml dans une bouteille en verre solide et bien hermétique : vous pouvez transférer dans un flacon plastique stérile de votre choix). C’est un désinfectant puissant et incolore. C’est peut-être pas le plus pratique, mais on lui est fidèle.

- Des sparadraps et notamment quelques « Opsite » Post-op ( 6,5 x 5 cm) : des pansements adhésifs transparents (fin) et imperméables. Donc, on désinfecte la plaie, on applique le pansement et on l’oublie quelques jours puis on re-désinfecte et laisse sécher. C’est génial !

- 1 petit flacon de crème solaire UV20 (ou + si besoin) (Kibio ou Lavera) 20/30 ml.

Pour vos intestins : Selon votre métabolisme, un laxatif doux en cachets type Herbesan (le régime « Riz » ça nous constipe !) ou un kit de combat contre les gastro-entérites & diarrhées (on pleure l’Ercefuryl = nifuroxazide, retiré du marché ! Demandez à votre pharmacien de vous le confectionner en préparation magistrale -certains le font- ou à défaut, ce qui le remplace). Nous, on préfère les solutions naturelles (les tisanes de thé noir sont excellentes ainsi l’essence de pépins de pamplemousse (par ailleurs antibiotique naturel), c’est bon pour tout, donc on en emporte 1 petite bouteille. 

- Dans tous les cas, on vous déconseille l’Imodium qui bloque tout mais ne guérit rien, à n’utiliser qu’en cas de grande urgence si le lieu ne vous permet pas de laisser votre corps se purger naturellement d’une bactérie qu’il vous urge d’évacuer.

- Si vous êtes allergiques aux animaux ou au soleil, n’oubliez pas 1 anti-histaminique

- Si vous avez le sommeil fragile ou ne passez plus le cap des Jetlags : quelques somnifères non addictifs, type Staurodorm (flurazepam).

PS: Quels que soient vos achats et votre décision finale, ôtez tous les emballages et placez vos comprimés en plaquette et autres petites bouteilles dans des sacs en plastique épais et refermable (Ziploc)

PS2 : N’oubliez pas que la plupart du temps, vous n’êtes jamais qu’à quelques heures d’une localité où il se trouve toujours au moins un docteur local. Médecine traditionnelle, douce ou conventionnelle ; faites leur confiance ! Eux mieux que votre médecin traitant connaissent les bactéries & virus locaux susceptibles de vous affecter. Leurs remèdes, pour bizarres qu’ils peuvent parfois sembler, sont presque toujours d’une redoutable efficacité. En Asie surtout, les docteurs jonglent en plus avec grande sagesse avec herboristerie, phytothérapie… JJ vient d’en faire encore l’expérience. Une sorte de mycose lui a en quelques jours ravagé mains et pieds. Bien sûr, rien dans notre pharmacie de secours ne pouvait aider. Un docteur local en trois minutes d’examens, lui a sorti de ses tiroirs divers cachets à prendre juste le temps de la cure préconisée. Tout ça avec 3 mots d’anglais. Résultat miracle et un petit drame résolu en 1 semaine !

PS3 : Ne soyez pas parano’, oubliez aussi le Micropur et autres purifiants d’eau qui vous la rendent infect (à moins que vous ne partiez en camp de survie au fond de la jungle amazonienne). Achetez des bouteilles d’eau locales scellées correctement.

_MG_1661.JPG

Alors dans le "sac à dos" proprement dit, on emporte :

  • 1 bouteille SIGG 1L ou 500ML avec sa protection qui lui permet de rester fraîche plus longtemps. L’eau locale est très bien mais les bouteilles en plastiques souvent très fines et peu hermétiques : transvasez dans votre célèbre gourde suisse ultradesign.
  • 1 « Sac à viande » ou Sleeping Liner : ce sont normalement des draps à utiliser dans un sac à couchage. Il en existe de diverses formes et tailles avec ou sans rabat sous l’oreiller. Aussi en Soie (pour le froid) ou en pur coton (pour le chaud). Pas besoin de citer de marque, on en trouve partout. Vous pouvez même et surtout, coudre ceux dont vous rêvez avec le doux coton qu’il vous plaira. Ils vous dépanneront et vous rassureront chaque fois que votre guesthouse n’affichera pas les standards d’une réel hôtels de charme! 
_MG_1667.JPG
  • Serviettes de bain Tek.Towel  (Sea to Summit): absolument fabuleux! De la micro-fibre ultra-légèrequi sèche ultra-vite. Existe en plein de dimension et couleurs. Mais au Vietnam, par exemple, même les guesthouses bas de gamme aux draps parfois douteux, mettaient à disposition des serviettes tout à fait correctes et utilisables. Nous n’avons donc que très peu utilisés les nôtres. Plutôt que d’emporter nos 1 S ( 40 x 80 cm : 140 gr) et 1 XL (75 x 150 cm : 445 gr): nous aurions ici préféré avoir juste 1 Médium (50 x 100 cm : 200 Jr) chacun.
_MG_1663.JPG
  • Si vous vous risquez en période de mousson / saison de pluie: 1 cape de pluie Décathlon (nous, pour les photos et le confort, on attend la bonne saison) 
  • Pour mon bonheur, un petit oreiller de chez Décathlon: il se roule en petite boule, ne pèse rien et m’assure partout de bonne nuit. 

 

_MG_1659.JPG
  • Des pochettes pour ranger et transporter nos vêtements Eagle Creek encore avec une face micro aérée pour laisser respirer et voir à travers. Et une anse porte pour le sac. Dimension : 25 x 18 cm : existe en diverses couleurs et épaisseurs : nous en avons un assortiment de 3 différents. Depuis qu’on les a découverte, nos vêtements ne sont plus chiffonnés et nos sacs mieux rangés, moins  volumineux.

 

Dans lesquelles, on met (chacun):

4 ou 5 slips (après, on lave)

1 maillot de bain

1 panta-court

1 pantalon léger de jour pour barouder partout (kaki, beige, marron ou noir)

1 pantalon plus chic pour le soir

quelques tops dénudés pour les jours chauds

quelques tops à manches pour le soir pour se sentir beau/belle

1 veste polaire légère 

1 petite veste coupe-vent 

1 paréo (multi-fonction : comme se couvrir les jambes pour entrer dans les temples)

1 foulard type Bandana (pour éponger la sueur & porte-bonheur)

Parmi les vêtements : on planque aussi (là l'ensemble est pour nous deux):

1 couteau suisse multi-fonction (avec tire bouchon& décapsuleur)

1 petite lampe de poche type Maglite et/ou frontale Petzel + 1 à accrocher à son sac de jour à batterie solaire (type mini en plastique Nature & Découvertes )

Pour les vêtements, c’est tout !

Le reste, si besoin, on achète sur place. On se fait plaisir, pour le bonheur de chiner, marchander et activer l’économie locale. Ainsi s’il vous manque un T-shirt, achetez-le sur place. Partez sans bijou (surtout les filles, oubliez les boucles d’oreille qui pendent ou s’accrochent. Juste un petit truc discret qui colle aux lobes). Sur place, craquez pour un beau bijou en argent ou une babiole faite main.

Encore un conseil, surtout à ceux qui feront pour la première fois un voyage en Asie.

Ne vous privez d’aucun souvenir rencontré en cours de route. Ne pensez pas au fait que vous vous y connaissez ou non, achetez selon votre cœur et les rencontres faites au jour le jour. Vous ne reverrez JAMAIS plus loin exactement la même chose. Marchandez toujours pour le plaisir. Pensez que c’est une forme de partage des richesses, mais une fois rentré chez vous, ce sera vous le gagnant. Préférez toujours les objets d’artisanat local qui «servent à quelque chose», des objets usuels...

Les chaussures

54540~54540_bru12112218325368428.jpg

Dans le bas du sac à dos, un espace leur est réservé. Leurs choix est capital et dépend fortement du type de voyage et de l’état de vos pieds. Jamais n’achetez des chaussures de marche sans les avoir « craquées » en de multiples randos plusieurs mois auparavant. JJ a des pieds parfaits et adore des boots fermées type Palladium. Moi, c’est le contraire, je marcherais pieds nus partout si je pouvais et par conséquent, même pour la rando en pays chaud, j’adore les sandales de type Teva, Merrell ou Patagonia (en cuir).

-Prévoyez toujours 1 paire de simple tongue (pour aller sous la douche, entrer dans le fleuve, ou simplement aérer vos pieds le soir!)

Pour les plus coquets, une seconde paire.

Dans votre bagage à main, lequel avec nous, se trouvent être nos sacs photos, prévoyez:

  • 1 carnet de note
  • 1 guide voyage Lonely Planet ou autre si vous avez vos habitudes ou trouvez mieux (selon destination)
_MG_1709.JPG
  • Des stylos à billes (vous en perdrez et les offrirez aux enfants)
  • Des lingettes humides antiseptiques
  • 2 à 3 romans de poche (que vous échangerez ou laisserez sur place)
  • Votre appareil photo (cartes mémoires, accessoires, batteries, chargeur...)
  • Une paire de lunettes de soleil et un petit couvre-tête ! Nous avons définitivement opté pour le type « lutin-bandana » qu’on trouve ici et là au fil de nos voyages. 
  • Adaptateur pour vos chargeurs de batterie (appareils photo et portable)
  • Quelques petits cadenas de diverses tailles pour fermer le sac à dos et éventuellement la chambre de sa cabane.

Bon Voyage !


EQUIPEMENT POUR RANDOS D'AUTOMNE (2013)

Entre villes et campagnes
jjsb2.jpg

Après un bel été, rien de pire que de se promener sous le frêle soleil d’automne sans au minimum une veste et des chaussures adaptés. Une balade en forêt doit aussi être un jour où on se sent beau et confortablement enveloppé, car les sols sont frais et souvent très humides. Pour la «rentrée», on a donc refait un tri dans la garde-robe et aussi, un brin de shopping... Emmitouflé dans un sweat et/ou une veste ultra cocoon, stylée et prévue pour les «Randos» on se sent infiniment plus d’attaque, plus courageux, pour entreprendre de belles marches et explorer nos campagnes.

hommerando.jpg