Le Kent, sur la route des J.O.

Les Jardins d’Angleterre s’étendent derrière les blanches falaises de Douvres. Vergers et houblonnières se parent de mille couleurs pour son « bal » de l'été. Ses invités, des visiteurs venus du monde entier, y découvriront « l’avant-scène » des Jeux Olympiques. Surprises… 

Texte et photos : Sophie Dauwe / Pepite Photography

Depuis l'ouverture en 1984 du tunnel sous la Manche et de son luxueux TGV, on rejoint souvent Londres trop pressé... Pourtant la magie du voyage qu'incarnent les ferries existe toujours. L'arrivée à Douvres, la vision d'Albion, ces falaises de craies blanches surmontées d'un immense château médiéval se grave alors à jamais dans les mémoires. Traversant le comté du Kent en voiture ou en train pour rejoindre la capitale, les chemins de traverse se sont vêtus d’habits neufs et séduisants. La petite ville de Canterbury et sa majestueuse cathédrale ont toujours attiré leur lot d'étudiants et de pèlerins. Mais, sur les routes qui mèneront sportifs et curieux aux J.O. 2012, de nouvelles haltes s'imposent... L'Eurostar marque désormais deux arrêts dans le Kent, à Ashford au cœur du comté, puis à Ebbsfleet (au nord-ouest de Rochester) permettant de sillonner à loisir la région... En prévision des Jeux Olympiques, d'importants investissements et d'intelligentes initiatives ont été consentis pour retenir toute l'attention des visiteurs...

Aux portes d'Albion

Le château de Douvres érigé au 12e siècle et massivement agrandi durant les guerres napoléoniennes est le plus vaste d'Angleterre et à ce titre, mérite plus que jamais une visite. D’autant que comme tous les châteaux du pays, il sera mis à contribution pour fêter tout au long de l’année le Diamond Jubilee (les 60 ans de règne) de la reine Elisabeth… Tunnels secrets, grande tour et personnages en costumes historiques lui donnent vie garantissant aux familles de passionnants moments. Mais Douvres, passé son port et ses 18 millions de passagers annuels, est resté une élégante station balnéaire avec une promenade en bord de plage remodelée mettant en valeur les fleurons de son architecture... Tout comme Folkestone, sa voisine, plus proche de Calais, devenue la coquette de la côte avec les splendides demeures aristocratiques surplombant les falaises dans le quartier de Leas et ses sentiers de randonnée lézardant entre verdure et rocaille jusqu'en bas, sur la plage… Les poumons gonflés d'embruns musardez ensuite downtown, du côté du port. Depuis 2008, une triennale artistique a transformé ce que l'on nomme le Creative Quarter.

Des sculptures et montages artistiques rendus permanents égaient Tontine Street, Old High Street et ses alentours. Deux rues qui forment un triangle coloré où se concentrent galeries d'art, boutiques de créateur, studios d'artistes, logements, petits bars, cafés et restaurants... Un projet ambitieux qui, grâce à un mix de fonds publics et de mécénat, a permis de racheter et rénover un grand nombre d'immeubles où ont été relogé divers créateurs, jeunes entrepreneurs ou simples habitants de la région motivés à redonner un nouveau souffle à la ville. Au centre, se trouve le Quarter House, un audacieux bâtiment abritant la Fondation, moteur de ce projet créatif organisant spectacles de théâtre, de danse et autres événements à prix très démocratiques. À la pointe du triangle, se dresse The Cube, centre éducatif pour adultes aux arts les plus divers, qui organise bien sûr sa part d'expositions, ateliers et conférences...

Inspirés par Turner

À l’Est de la péninsule, Margate, pionnière des stations balnéaires sous l'ère victorienne, sort de l'oubli en mettant l'Art à portée de tous ! Cerclant le panorama du bord de mer, sur le site d'un guesthouse que fréquentait le peintre JMW Turner, se dresse à présent un spectaculaire building signé David Chipperfield Architects, dédié à l'imagination et aux merveilles de l'esprit créatif... Turner Contemporary, vous l'aurez compris, n'est pas un musée dédié aux œuvres du célèbre artiste impressionniste (vous les trouverez plutôt Tate Britain, Millbank, à Londres). Ses salles d'exposition et ses ateliers ambitionnent plutôt d'accueillir des artistes contemporains de toute nationalité dont l'inspiration est au diapason de l'esprit qui régnait à l'époque de Turner. Inauguré au printemps 2011, le Turner Contemporary d'accès libre— s'inscrit dans un projet similaire à celui de Folkestone où toute la communauté locale s'est investie pour offrir une nouvelle âme à la ville et séduire ses visiteurs. Ainsi empli d'une fraîche vision poétique, on reprend la route, traversant les champs de colza et les emblématiques houblonnières du Kent...

Canterbury  ('Cantorbéry' pour les pour les puristes) est décidément le QG idéal pour rayonner dans les jardins d'Angleterre... À condition de résister aux sirènes de cette petite cité enchanteresse. Car il y a belle lurette que sa cathédrale (certes sublime et toujours l'une des plus visitées du pays) n'est plus son seul atout. Ses ruelles piétonnières forment un petit écrin médiéval à la plus trendy des après-midi shopping.

À l'ombre de la célèbre cathédrale

Les pubs, restaurants et jolies boutiques autour de Buttermarket ne semblent d'ailleurs jamais désemplir. Les amateurs de théâtre apprécieront aussi le Marlowe (juste rouvert dans un nouveau bâtiment ultra design) dont la programmation originale, variée et si typiquement britannique avec ses grands orchestres et autres musicals font un véritable buzz ! Mais s'il est une petite excursion à ne pas manquer, c'est le Canterbury Historic River Tour... On embarque sur le ponton à côté de la vieille auberge Old Weavers Inn et au rythme lent du rameur et guide aux inénarrables talents de conteur, on fait un petit voyage dans le temps... (Re)découvrant l'ancienne cité sous des angles inédits. Lorsque, des jardins de l'abbaye St. Augustine à l'église St. Martin en passant par la vieille île des Franciscains, chaque pierre vous semble désormais familière, sonnera l’heure de reprendre la route en directions de la capitale. Chatham et Rochester valent chacune leur pesant d'or et s’imposent comme dernières haltes.

La première est une assez grande ville à l'embouchure de la Midway, qui prit son essor au 17e siècle grâce à son arsenal au service de la Royal Navy, puis connut son âge d'or avec ses immenses garnisons sous l'ère victorienne. L'arsenal a fermé ses portes en 1984 mais son patrimoine, est devenu un immense site muséographique appelé The Historic Dockyard Chatham.

Pas besoin d'avoir le pied marin pour y passer une demi-journée mémorable. Toute la famille y trouve son compte, entre les visites des divers navires et sous-marins historiques puis les divers entrepôts dont le Nr 1 Smithery et ses impressionnantes maquettes. Divers personnages en habit d’époque y racontent le glorieux passé de ce chantier naval qui comptait, telle une ville dans la ville, foule de postes et métiers. Très émouvant notamment, l'épopée des hommes attachés à la fabrication des cordages en chanvre dont la longueur et la sophistication dépassent quasi l'entendement!

Quant à Rochester, c'est une de ces petites villes de poupées, avec un imposant château médiéval où Henri VIII aurait rencontré Anne de Clèves, une cathédrale de style normand et surtout, le Guildhall Museum. Ancienne cour de magistrat, la bâtisse de style Stuart assemble, de salle en salle, les pièces du puzzle que constitue l'histoire passionnante de cette région... On y découvre par exemple le triste sort des prisonniers de guerre français dont Napoléon avait refusé l'extradition et les talents de certains sculptant des maquettes de bateaux dans de la corne pour gagner leur pain...

Au couchant de sa vie, riche et célèbre, l'auteur d'Olivier Twist, Charles Dickens trouva refuge à Rochester dans un chalet suisse d'où il écrivit, inspire par la cité, une grande partie de Great Expectation (Les grandes espérances). Du Guildhall à l'autre bout de High Street, on flâne entre les bouquinistes, cafés, joailliers et autres commerces charmants logés dans d'antiques demeures. On y admire notamment la bâtisse en brique d’Eastgate House (16e siècle) dans le jardin de laquelle se trouve le fameux chalet de Dickens. Le bicentenaire de sa naissance a été fêté à Rochester et un peu partout dans le pays avec de nombreux événements.

Infos :

www.visitkent.co.uk

www.kentattractions.co.uk

www.turnercontemporary.org

www.quarterhouse.co.uk

www.creativequarterfolkestone.com

www.thedockyard.co.uk

www.city-of-rochester.org.uk

www.dickensworld.co.uk

Y aller :

- En train : àpd de 44 € / trajet entre Bruxelles et Ashford... Réservations sur www.eurostar.com

-En voiture en empruntant l'Euro Tunnel :

www.eurotunnel.com/fr/promotions (35 min seulement de Calais à Folkestone - àpd 84 € / voiture comprenant max 9 passagers. 3 à 4 départs/h.)

Ou en mettant votre voiture sur un ferry : passage de Calais à Douvres avec P&O àpd 42 € (deux navires flambants neufs) ou de Ostende à Ramsgate avec Transeuropa Ferries àpd 80 €.

Loger :

-À Canterbury : au sublime Abode Hotel, 30-33 High Street, pour le raffinement de son décor et confort. Chambre double hors pt déj. (haute saison) àpd 140€ mais nombreuses promotions sur leur site avec notamment nuitée + repas pour deux + full English Breakfast pour 99 £ (119€). www.abodehotels.co.uk (sélectionnez date, puis vérifiez "autres prix")

Update

Kent Greeters

Laissez-vous guider par les gens du cru...

C'est un service public gratuit et c'est archi sympa ! Sur simple demande par mail ou téléphone, tous les voyageurs individuels et petits groupes (Max 6 pers.) ont droit -1x par séjour- à une visite guidée de 4h par un bénévole local passionné de sa région. Pas d'horaires, ni d'itinéraires fixes, mais des balades à la demande à pied et en transport en commun sur le thème et le lieu de votre choix. Des réponses à vos questions, des recommandations de restaurants ou des bons plans spectacles, et bien sûr la narration de tous les endroits riches en histoire et en patrimoine culturel ; vos « Greeters » sont à même de vous conter ou dénicher tous ce que vos livres taisent... (en plus, dans la mesure du possible, dans la langue de votre choix !)

Une guide à Rochester © S.Dauwe

Une guide à Rochester © S.Dauwe

Remplissez 15 jours à l'avance votre fiche sur www.kentgreeters.co.uk

+44(0)750 008 0076  - info@kentgreeters.co.uk