Perle de bibliophile : Chronique de la Belgique

La Belgique : un pays difficile à comprendre ? Avec la Chronique de la Belgique, vous saurez tout ou presque sur ce royaume surréaliste à plus d’un titre.

chroniqueweb.jpg

Présentée de façon chronologique, rédigée par 6 historiens s’étalant sur 944 pages, cette chronique vous guidera dans les méandres de ses conflits communautaires, de ses trois régions, mais aussi de son art de vivre.

Bourrée d’anecdotes, d’une lecture quasi ludique préfacée par Patrick Weber, cette brique (il est vrai  le Belge est connu pour en avoir une dans le ventre) n’oublie rien ou presque… D’Eddy Merckx à Magritte, de Franquin à Hergé, de Brel à Arno en passant par Justine Henin ou Jacky Ickx, sans oublier notre Poelvoorde national, cette promenade à travers les siècles n’ignore pas non plus l’aspect touristique, les beffrois et autres monuments, le riche patrimoine folklorique, pas plus que ses bières dont la réputation n’est plus à faire, ou encore la gastronomie. Même le ‘Cougnou’ a droit à son chapitre, de  même que les grands drames (Heysel) ou les périodes de joies et d’euphorie comme L’expo 58...

Un ouvrage indispensable donc pour tous les curieux de cet immense petit pays du surréalisme qui étonnera à coup sûr autant les Nationaux que les étrangers désireux de capter autre chose que le Manneken Pis ou la Grand Place.

On a aimé la présentation « pas du tout prise de tête », le choix des archives et des illustrations, les couleurs vives des titres… Et surtout le fait que l’on ne s’ennuie jamais en parcourant les 944 pages.

Chronique de la Belgique

944 pages reliées, Format 19,5 x 24,5 cm

Prix de vente conseillé : 49 € (Parution : 21 septembre 2012)

www.editions-chronique.com