BD : La voiture d'Intisar

Portrait d’une femme moderne au Yémen

par Pedro Riera & Nacho Casanova

Intisar001.jpg

Intisar est un personnage de fiction comme le précise Pedro Niera scénariste, qui s’est inspiré de rencontres faites avec sa femme au cours d’une année passée au Yémen. Ce n’est donc pas un documentaire, mais un docu fiction.

Intisar est une jeune femme de 27 ans anesthésiste. Au travers de 24 chapitres courts mais denses, elle nous promène dans son quotidien, sa révolte devant la suprématie du sexe dit ‘fort’, sa gestion habile du port du Niqab, sa révolte contre les mariages arrangés par les hommes, ses questionnements quand à son avenir et surtout à celui de son pays. L’idée de prendre la voiture d’occasion difficilement payée comme fil conducteur est géniale. C’est dans celle-ci qu’Intisar trouve refuge, écoute sa musique (et nous la fait partager), se mesure aux conducteurs machos.

Intisar003.jpg

Au fil des pages, on la retrouve aussi avec ses copines fumant cigarette sur cigarette. Habillées en débardeurs, elles débattent de leur condition. Très intéressant également, le chapitre sur l'incompréhension d'Intisar face à la publication des caricatures du Prophète.

C’est avec pudeur et précaution que l’auteur avance dans son histoire. Prenant toujours en considération la culture du pays, il ne porte aucun jugement. Il fait aussi une distinction très claire entre les lois imposées par les hommes et celles dictées par le Coran.

Intisar002.jpg

Le dessin de Nacho Casanova sert à merveille le récit. Noir et blanc teinté de sépia par adjonction d’une trame très graphique, d’un premier abord simpliste, il se révèle efficace et fort de détails. Les dessins d’ouverture de chapitre exercent une sorte de respiration dans la narration parfois dure, parfois drôle mais dans tous les cas révélatrice. A lire pour mieux comprendre les réalités quotidiennes de ce superbe pays qu’une guerre civile déchire depuis plus de 40 ans et où seuls, quelques poignées de voyageurs avertis, s’aventurent sans jamais la garantie de ne pas être pris en otage…

Chez Delcourt, 208 pages, prix de vente conseillé : 15 €.

ISBN : 978-7560-3491-1